[] Archimia

mercredi 31 août 2016

Le temps des soupes


La canicule passée,
La forêt reprend ses droits :
Les petits matins frais et brumeux de septembre,
Nous rappellent que l'automne approche à grands pas ...


A nous les balades en sous-bois,
Les pieds trainant dans les feuilles mortes craquantes,
A nous les cueillettes de mûres et de champignons,
Panier d'osier à la main.

Délicatement,
La saison des couleurs va déposer sur chaque feuille,
Un peu de ce patchwork qui nous émerveille.

Alors, enfin, le soir venu,
Nous pourrons recommencer à humer,
Le parfum de la soupe aux légumes,
Qui, en mitonnant si longtemps,
Embue tous les carreaux.

Difficile alors de résister
L'index levé,
A dessiner le portrait,
De la maîtresse de maison ou du chat de la voisine ...

L'automne est comme moi,
Un peu taquin, je crois.


mercredi 24 août 2016

Minéral

Rencontre, au détour du sentier,
Avec de drôles de sentinelles,
Façon "île de Pâques"
Œuvre d'un équilibriste forcené
Un jour de vent modéré.


On dirait qu'ils attendent le passant,
Ou qu'ils guettent la montée des eaux,
Regard perdu vers le large,
Ou, au contraire, lui tournant le dos,
Les étranges moaï,
Laissent le vent et le temps
Glisser sur leur surface polie,
En se fichant pas mal,
Des états d'âme d'Archie.

lundi 22 août 2016

Pas d' bol : petite comptine pour la gaudriole



Dans les escaliers qui s' gondolent,
Qu'est ce qu'on rigole !
Ça prête même à la cabriole,
Mais, gaffe à ta patte folle,
Si la jambe flageole,
V'la qu' tu dégringoles,
Bon pour la rafistole,
La guibole.


A grands coups d' paracétamol,
De massages,
de banderoles
Et d'kamol,
Te v'là alors comme un guignol,
Que seul le rire console :


Pas mariole.


jeudi 18 août 2016

Bagage


Expo "L'art chemin faisant" Pont-Scorff 2016

Plumes, algues, cartes à jouer,
Epis de maïs, billets d'entrée,
Souvenirs de vacances,
Bien entassés dans une grande boite,
Fouillis d'objets, d'images, de ressentis,
Petits trésors dissimulés,
Tout chargés d'émotion,
D'impressions,
Bien soigneusement rangés dans la valise,
Comme au fond d'un tiroir,
Prêts à entrer dans sa mémoire,

Juste avant le retour au perchoir ...

vendredi 12 août 2016

Infortune


La guerre des mondes terminée,
Lentement, les blockhaus se sont affaissés,
Tout inclinés qu'ils sont, devant le temps déjà passé.




Ainsi le soir, à la brune,
Les silhouettes importunes,
Jouent à déranger la lune,
Sans rancune ,

Aucune.

mercredi 10 août 2016

Communication




A force de tours et de détours,
De recherches la nuit, le jour,
J'ai finalement rencontré,
Par delà la cheminée,
Comment écrire à ceux-d 'en haut,
Anges ou pères Noël à grelots ...
Ça tombe bien, je crois :
J'avais justement à leur demander, deux choses ou trois,
A propos de toi, de moi, de nous tous, quoi !




vendredi 5 août 2016

Les papiers de bonbons


Bleu, jaune, rouge, orange,
Comme tu vois le jardin étrange !

Souviens-toi, quand on était gamins,
On regardait souvent la vie à travers un papier de bonbon,
Transparent, mais de couleur vive.

Toi, je ne sais pas,
Mais moi, je me rappelle,
Et je découvrais alors un monde
Tout vert ou tout violet,
Et je rêvais d'un pareil soleil aux ombres si bizarres,
Qu'on puisse se croire le soir,
Même à midi moins le quart.




Alors chaque fois que je croise une porte comme celle-là,
Je ne sais pas pourquoi,

Mais j'approche mon nez,
Pour voir de l'autre côté,
Et je lis ce paysage,
Comme s'il était nouveau,
Et je m'y glisse et j'y suis bien,
Comme quand j'étais gamin ...


mercredi 3 août 2016

Marqueterie


Caverne, terrier, nid :
Se loger avec tout ce qu'il trouve a longtemps été
Une des préoccupations principales
De l'homme et de la plupart des animaux.

De là à transformer ça en Art, c'est une autre histoire.



Jouer avec les matériaux, les formes, les couleurs,
Transformer l'utile en beau,
Le quotidien en insolite,
Et la routine en magie,
C'est ça le génie de l'artiste ...


Et c'est ce qui fait toute la différence.


lundi 1 août 2016

L'attente


Plage des Petites Dalles (76)

Nous n'avons pas tous la même notion du risque,
Mais il y a quand même des moments ,
Où l'on sent bien que quelque chose va arriver.

Dans ces moments là,
Même rentrer chez soi et s'enfermer avec une bière et un bon bouquin
N'apporte qu'une maigre consolation ...