[] Archimia

lundi 27 février 2017

Tordu


Excentrique,
Cabossé,
Tortueux,
Vrillé,
Déformé
Sinueux,
Torturé,
Biscornu,
Retors,
Entortillé,
Irrégulier,
Tourmenté,
 
 


Qu'importe le mot choisi pour dire qu'on est pas simple,
Ce qui compte, c'est de se rappeler,
Que la ligne droite n'existe pas dans la nature.
Et parfois, ça fait tellement de bien ...
 

mardi 21 février 2017

Solitude

 

(issu d'un ancien chant de marin)

L'hiver,
Même en bord de mer,
On se sent solitaire,
Mazouté ou pas clair,
Cormoran ou pivert,
Aïe ! Aïe ! Aïe ! Ma mère,
Quelle galère !!!


jeudi 16 février 2017

Petit matin



Au premier soleil du matin,
La terre se réchauffe enfin,
Des volutes de vapeur s'échappent des ornières,
Février pousse l'hiver,
Dans ses derniers retranchements.
On se croirait sur un volcan.


Demain, il fera clair,
Demain, il fera meilleur,
Et ça me suffit, pour l'instant,
Pour passer un merveilleux moment.




lundi 13 février 2017

La porte de la remise


Il y a plusieurs façons de voir la porte de la remise.
D'ailleurs, il y a peut-être plusieurs portes de la remise.


Il y a ce rejet d'emblée pour un objet sale, rouillé, rugueux,
Abandonné puisqu'on ne le protège même pas,
Inutile,
Cette porte là n'empêchera jamais personne d'entrer ou de sortir.
Bref, ce dégoût des choses d'un autre temps.



Il y a aussi cette autre façon de voir :
Bâtie à main d'homme, avec des matériaux proches,
Tant géographiquement que sur le plan technologique,
Indispensable,
Cette porte-là n'a même pas besoin d'entretien,
Au bout de quelques hivers,

Le bois sera grisé et résistera aux intempéries ...
Bref, la joie et l'intérêt de tomber sur un témoin du patrimoine,  du passé.


Alors, Qui a raison ? Qui a tort ?



En fait, la porte, elle s'en fout.
Elle est là depuis tellement longtemps,
Qu'elle ne se rappelle plus à quoi elle sert,
En même temps, le jour où elle tombera,
Tout disparaîtra en poussière, impossible à réparer...
Et on se dira : "Ah zut ! Y'avait pas une porte ici ?"


Le plus embêtant, dans cette analyse,
C'est que souvent, trop souvent,
On regarde les gens,
Comme on regarde la porte de la remise ...





vendredi 10 février 2017

Faux-semblants


Etonnante rencontre auprès d'un vieux tronc en moisissure,
Formes et couleurs improbables imposées par Dame Nature,
On a beau le voir, on y croit pas,
A tel point qu'il faut y mettre le doigt,
Et encore, même là, on se demande
Qu'est-ce que c'est que cette matière ?
Et pourquoi cet agencement ?




Et je ne peux pas m'empêcher d'y tracer un parallèle,
Avec ce que j'entends aujourd'hui,
Toute cette vérité, toute cette réalité,
De plus en plus confuses,
De plus en plus difficiles à décrypter,
Toutes ces idées progressistes, de quelque bord qu'elles fussent,
Que sont-elles devenues,
Cachées ou transformées, et dans quel dessein ?


Reste qu'au bout d'un moment,
Tout aura disparu, pourri,
Avec le vieux tronc par terre, en petits bouts.


Et nous, combien de temps nous reste-t-il,
Au juste ? 

mardi 7 février 2017

En couleur




En ce mois de février tout gris,
A écouter les infos, on se sent un peu rouge de honte,
Ou vert de rage, c'est selon.
Alors, pour éviter de broyer du noir,
De but en blanc, je vous le dis :
Certes, ce n'est pas tout rose,
Mais il est grand temps de passer au bleu ...


Oui bleu, comme un ciel prometteur,
En attendant le printemps,
Histoire dans quelques temps d'y repenser,
Et d'en rire ... jaune.



vendredi 3 février 2017

Chaos




Monthermé (08)

Il en va de certaines rivières comme de certaines campagnes électorales,
Quand vient l'heure de la débâcle, c'est le chaos ...

La Semoy, rivière franco-belge, possède cette rare particularité : elle gèle par le fond, forme des plaques de dix à quinze centimètres d'épais, qui vont finir par remonter en surface, petit à petit.

C'est ainsi qu'au moment de la fonte, des mètres cubes de glace accumulée circulent et viennent s'échouer sur les bords de cette paisible rivière, pour le plus grand plaisir des curieux, bien sûr.

En patois, on appelle ces plaques des bétins.
On dit donc que la Semoy bétine ou qu'elle fait du bétinage ...

Pour les férus de sciences qui voudraient des précisions, c'est ici.